la routine sérum du lundi

Petite mise à jour sur les sérums utilise récemment, qui m’auront fait la fin de l’hiver et le printemps. JE présente 4 produits (Je ne vais pas reparlé de la vitamine C que je me réjouis d’utiliser à nouveau, le flacon est prêt !), ce qui n’est pas si énorme, surtout quand on sait que j’ai souvent superposé plusieurs sérums, mais ce sont de grands formats et le fait d’en avoir plusieurs m’a permis de moduler selon mes besoins/envies et avec un prix moyen d’une quarantaine d’euros, je trouve que je m’en sors à bon compte sur une période de plus ou moins six mois, mieux qu’avec un sérum de luxe que j’aurais dû racheter, qui lui n’aurait pas été modulable. Tous les produits présentés ont des compositions impeccables sur lesquelles les intégristes ne trouveront rien à redire.

Les deux connus, puisque j’en ai déjà parlé, mais c’est l’occasion de faire un retour après une longue utilisation.


Manyo Factory : Ultra Moist Rebirth Ampoule. C’est un sérum à l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire, tout ce qu’il y a de plus classique, qui hydrate et stimule la peau. L’AH est le premier ingrédient listé (30%), après viennent des eaux de fleurs (romarin, camomille, etc.) C’est un gel super efficace pour hydrater et donner un aspect rebondi à la peau, c’est le genre de produit que j’aime depuis 25 ans. Pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? Parce que j’ai payé moins de 30€Ô les 50 ml, ce qui est un tout bon rapport qualité prix. Mais je dois bien avouer que je le délaisse un peu depuis que j’ai le toner à l’acide Hyaluronique de iUNIK qui peut effectivement le remplacer pour encore moins cher…

Kiehl's : Daily Reviving Concentrate. C’est le produit basique par excellence, un mélange d’huiles, probablement vendu un peu cher mais qui fait une jolie peau : regonflée, très douce et très confortable. Ça dure longtemps parce que je module, j’en mets uniquement sur les zones sèches quand il fait beau, partout quand il y a du froid ou du vent, et pas systématiquement tous les jours, juste quand j’en ai envie et quand je dois compenser la légèreté des autres soins en apportant du gras. (On dit aussi de la richesse, c’est plus chic, mais la vérité, c’est que l’huile, c’est du gras et que la peau aime ça.) Ok, ça m’a aidé à avoir une belle peau, mais je suis impatient de changer. (Et je ne suis qu’à la moitié du flacon… Misère !) Juste parce que plus de six mois avec un soin, c’est long, très long. Même s’il le boulot et plutôt bien. Texture grasse et huileuse, mais qui pénètre facilement sur peau humide.

Au final, les deux furent un bon investissement, un placement sûr et un peu pépère de bon père de famille.

Les petits nouveaux.


Whamisa : Organic Flowers Lotion Original. Là, on est dans le bio de luxe coréen, mais à moins de 40€ pour 120 ml, on est loin d’une arnaque et loin de la fin du flacon. L’appellation pourrait induire en erreur. C’est une émulsion et elle s’utilise pour préparer la peau. Si je devais comparer à des produits classiques, je dirais à la DDML de Clinique ou à l’émulsion écologique de Sisley. Des extraits de plantes (dont le karité, l’aloé…) et des extraits de plante fermentés surtout. J’ai la version normale, il y a une version plus riche, mais j’aime bien celle-ci et je préfère ajouter l’étape huile qu’avoir une crème grasse qui deviendra vite trop grasse. Pour moi, c’est plus facile de doser. C’est léger et ça fait le teint frais et la peau saine. Le seul souci, c’est que comme c’est bio, ça met un tout petit peu de temps à pénétrer, la texture est fluide, un peu grasse et ça peut faire des traces blanches qui mettent une minute à pénétrer parce qu’il n’y a pas tous les agents de texture qu’il y aurait dans une émulsion classique. J’en ai été content, c’était un très bon produit, mais je le conseille uniquement si vous aimez superposer pour parvenir à la texture idéale et qu’une crème classique qui fait tout ne suffit pas à votre bonheur. Si vous êtes fan de la DDML ou de l'Emulsion écologique, là, vraiment, vous DEVEZ essayer!


Manyo Factory : Bifida Ferment Complex. C’est celui que j’ai commencé à utiliser en dernier, après avoir fini mon sérum à la vitamine C pour ne pas mettre tout sur ma peau d’un coup (peur des réaction) et pouvoir juger selon les ajouts de ce qui faisait vraiment effet. Les ingrédient phares : le bifidus (60%) et les lactobacilles. (30%) On est donc sur un soin au probiotiques qui va permettre à la peau de maintenir sa flore en bon état en dépit de la pollution et aussi des nettoyages, des soins qui chamboulent parfois son PH, etc. 
Alors, il paraît que ça aide à rajeunir, à raffermir et à hydrater. Ce qui est certain, parce que c’est ce que j’ai constaté, expérimenté, c’est que ça renforce la peau, que ça l’aide à se défendre et que ça calme l’inflammation. Pas un seul signe d’irritation, pas de réaction depuis que j’utilise ce sérum. (J’avais utilisé une crème aux probiotiques Novexpert dont j’étais déjà très satisfait, limite amoureux.) Forcément, la peau est plus belle, plus lisse. Je faisais parfois un peu de dermite séborrhéique autour du nez, c’était compliqué à gérer, point de vue soin quand j’avais une crise pace que plus rien n’était confortable, tout était à la fois trop riche et pas assez… (Et en plus, c’est moche. Ça se cache facilement sous du maquillage, puisque c’est juste la peau rouge, sauf quand on réagit trop tard et que ça pèle. Que du bonheur !) Et même ça, c’est fini, depuis que j’emploie des probiotiques, je n’ai vraiment plus de problèmes de peau et je supporte beaucoup plus de choses sans faire de réaction. 

Vous vous en doutez, mais c’est vraiment LE SOIN COUP DE CŒUR de ma sélection, celui sur lequel je ne misais pas au départ et que je trouve fabuleux. Son seul inconvénient par rapport aux autres c’est qu’il n’a pas forcément un effet qui se voit tout de suite, comme ce côté un peu magique d’une peau subitement bien hydratée, ou le teint éclaircit en trois jours grâce à la vitamine C.  On commence à vois des probiotiques un peu partout mais l’avantage ici, c’est que c’est ciblé uniquement sur ça et que je peux l’associer à des autres soins qui cibles d’autres problèmes. C’est la texture le plus fine, la plus fluide, qui s’étend rapidement et pénètre directement.

Et une fois de plus, oui, je suis bien obligé de dire que les superpositions, le layering, c’est mieux que le produit qui fait soi-disant tout Y compris traiter des problèmes que je n’ai pas Avec mes sérums, hydratation, nutrition et sensibilité, je me suis occupé de mes problème comme et quand je le voulais en adaptant continuellement. Quand il faisait froid, c’était par exemple lotion et huile, dans l’air climatisé plutôt acide hyaluronique et huile sur les zones sèches par exemple. Est-ce que ce n’est pas un petit peu compliqué ? Oui, sans doute, mais cette peau, je vais y finir mes jours et vivre avec elle encore longtemps et je trouve que c’est important de bien vivre avec et de lui donner les moyens de bien se comporter même si pour ça, je dois superposer six ou sept soins en tout (c’est ma moyenne) et réfléchir un peu à ce qui est le mieux pour le jour qui vient. (Sinon, on s’en sort toujours avec la base : bien nettoyer, hydrater, protéger du soleil les jours de flemme.)

Commentaires

  1. Vive le layering 🙌
    Merci pour toutes ces revues qui donnent envie 😍
    Le Iunik est clairement en haut de ma liste de produits à essayer, I'm me tente carrément!
    J'ai un format voyage du sérum Manyo Factory que je viens tout juste de terminer (il était dans mon vanity de voyage) et je plussoie, c'est vraiment un excellent produit 👍
    Heureusement, j'ai le format full size qui m'attend pour quand je rentre 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment que je pense à en recommander un car le mien ne rentrera pas de vacances (ou il m'a suivi parce que je l'aime trop que pour avoir oser le lâcher). Et pour l'instant, je teste des trucs à la propolis.
      La faute à qui?
      La faute à Bonnie.
      (Et ça rime en plus!)

      Supprimer
    2. Ah ah ah je n'ai même pas honte 😁😁😁

      Supprimer

Publier un commentaire