dewy & glowy


J’avais dit quand j’avais parlé de la brume Fundamental Klairs que j’étais conquis et que du coup j’allais tester la Watery Oil Drop dans la même ligne parce que… L’idée me semblait bonne. (Je crevais d’envie d’essayer un nouveau truc un peu innovant et puis la brume était tellement bien que ça donnait envie d’avoir toute la gamme et… J’AVAIS ENVIE ! Maintenant que la brume est presque finie, j’en ai une autre à tester parce que je me suis peut-être découvert grâce à Klairs une passion pour les brumes ?)

Le produit prête à confusion : c’est un sérum aqueux qui revendique les propriété d’une huile mais sans huile. Heu… Comment on s’en sert ? ça doit faire quoi pour qui ? Rien n’est clair chez Klairs. Remarquez qu’avec une peau mixte, je peux me lancer dans à peu près tout puisque je peux n’utiliser le produit que sur les zones très sèches ou sur les zones plus grasses, au choix, mais en tous cas finir le flacon. (Ok, ce n’est pas la ruine, une trentaine d’euros pour 50 ml, mais on n’aime pas se planter dans nos achats, n’est-ce pas ? En revanche, on aime le flacon en verre qui pèse lourd dans la main.)

C’est un produit qui fait un peu tout bien quand on regarde la liste des ingrédients : il y a de l’hydratation avec la glycérine, le bifidus et l’acide hyaluronique (grosse molécule qui reste en surface pour hydrater), on soigne sa barrière cutanée avec des céramides, on ajoute de l’anti-oxydation et de la douceur avec l’extrait de thé vert et des peptides dont du peptide de cuivre. (Pour un focus sur lepeptide de cuivre, allez voir sur BTY ALY, mais en plus, ça stimule et c’est anti inflammatoire, on a envie d’en mettre partout.) Pour le peptide de cuivre, je suis en amour pour toujours avec celui de NIOD qui a radicalement changé ma peau devenue beaucoup moins sensible et beaucoup plus belle, forcément, sans rougeur, c’est toujours mieux, mais qui est en rupture de stock alors que mon tube est mort il y a deux jours et que je suis en plein manque.)

À l’usage, c’est assez surprenant parce que, oui, la marque ne ment pas, on a un sérum aqueux, gélifié, mais on a une texture qui se rapproche de l’huile, qui donne le résultat de l’huile, la peau repulpée, regonflée, avec de l’éclat, mais sans les inconvénients. (Les inconvénients : un aspect graisseux, sale si vous n’avez pas une peau super sèche qui absorbe tout en trois seconde.) ÉVIDEMMENT QUE J’AI ADORÉ !  Parce que visuellement, c’est l’enchantement immédiat. Si vous m’avez trouvé bien sur mes dernière photo, c’est grâce à elle. Ça vous propulse immédiatement dans la galaxie des peau dewy & glowy… À moi le miracle de la glass skin à l’éclat super hydraté, la contre laquelle tu veux te blottir en période de canicule parce que tu as l’impression qu’elle va te désaltérer. Mais sans rien de huileux, c’est vraiment étrange : ça ne semble pas gras et quand on touche, c’est doux et pas gras, pas collant, effectivement…

Si le résultat immédiat est séduisant, sur du long terme, ça donne le résultat classique d’un bon soin hydratant et antioxydant au quotidien : une jolie peau en bonne santé. Ça ne va pas être un produit antiâge miracle non plus. (Hydrater aide, anti oxyder aussi, mais ce n’est pas un produit de type rétinol ou vitamine C.) C’est pour qui ? D’après moi, c’est toutes peaux. La gamme s’adresse aux peaux sensibles et c’est un produit « sans risque » d’irritation ou presque. (On n’est jamais à l’abri d’une allergie…) C’est un soin qui va être parfait pour les peaux en manque d’hydratation (et d’après moi, on n’est jamais assez hydraté) mais qui n’apportera pas vraiment de gras. Pour moi, il demande à être intégré à une routine, à venir en plus en fonction des besoins. Pour une peau normale à sèche, il apportera de l’éclat en étant glissé sous une crème de jour adaptée à votre type de peau, voire marié à une huile pour une peau très sèche. (Je suis en pleine phase de test d’une huile et je crois que je vais beaucoup beaucoup l’aimer, je vous raconte quand j’ai un peu mieux testé.) Pour une peau grasse, il permettra en hiver d’apporter un petit plus sous la crème et en été il pourra tout à fait la remplacer et s’utiliser directement sous le solaire sans rien d’autre entre les deux…
(Mais en même temps, je peux comprendre qu’avec une peau grasse, on soit traumatisé et qu’on fuie l’idée de l’éclat et de la glass skin. Mais ça se tente, et si ça ne vous plaît pas, vous pourrez toujours recycler en soin de nuit…)

Si je compare avec le de Glow Recipe, je trouve que c'est un peu similaire en terme de résultat, plus subtil, mais nettement plus intéressant en termes de formulation: plus d'actifs bénéfiques pour la peau. C'est un poil plus riche, mais ça permet de zapper la crème de jour si vous avez la peau grasse et surtout, il n'y a pas cette odeur de pastèque que j'avais fini pas trouver insupportable...

Pour résumer mon avis, je n’aime pas cette Fundamental Watery Oil Drop, je l’adore ! (ça fait deux fois que je le dis, ça doit être clair, je pense!)

Nota bene : must-have si vous passez votre temps à regarder du K-Drama en soupirant devant la peau des acteurs.


Commentaires

  1. Je l'ai dans mon placard magique et il va falloir que je la commence fissa maintenant! Ça tombe bien, j'ai un produit avec une fonction un peu similaire que je suis en train de finir! À moi la glass skin dewy 🤩🤩🤩

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi je ne suis pas surpris pour le placard magique... Qu'est-ce qui n'est pas dans ton placard magique, Bonnie Garner? (Ce placard que je vais tenter de cambrioler un de ces jours, j'ai déjà quelques complices...)

      Supprimer
  2. Je suis partante pour faire le guet ...

    RépondreSupprimer
  3. C'est qui qui vient de passer une commande yesstyle et qui n'a pas pu s'empêcher de mettre ce produit dans son panier ? Alors que ce n'était absolument pas prévu ... comment peut-on être aussi influençable???? 😏😜

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire