Calm - Paula's Choice

 


En ce moment, on a besoin de douceur dans la salle de bain pour pouvoir affronter un mode de brutes. Si ! Si Et comme en plus, ma peau avait un peu été mise à l’épreuve au changement de saison, je me suis dit que c’était le bon moment pour tester la gamme Calm de Paula’s Choice. J’étais dans le doute, j’avais envie d’un peu de nouveauté mais pas de risque… J’ai donc tenté le nettoyant, le toner et la crème. Une mini routine (complétée par beaucoup d’autres soins évidement) avec option peau sèche (nettoyant et toner) et peau grasse (la crème) pour ma peau mixte qui aime les soins un peu lourd mais se méfie. C’est de toute façon plus simple d’adapter une crème trop légère avec un sérum ou une huile par dessous que d’alléger un soin trop riche. (Je n’ai pas fréquenté les soins asiatiques sans apprendre deux ou trois petit trucs.)


Pour moi, la gamme Calm souffre d’un petit problème d’appellation : on a l’impression d’avoir des soins destinés à apaiser la peau en cas de crise comme le fait la gamme Tolériane chez LaRoche-Posay, par exemple, alors que c’est plutôt une gamme de gestion du quotidien qui ne va pas irriter la peau, qui va l’apaiser un peu et lui permettre de bien vieillir mais pas de gérer des crises. (On en reparlera mais en cas de sensibilité et de crise, la ligne Oméga Complex est juste une merveille ! J'ai déjà parlé de la crème ICI) En cas de peau très irritée, ce n’est pas vers Calm que j’irais. Le bon exemple, c’est l’exfoliant au BHA dosé à 1%, c’est plus doux, un peu plus lent, efficace pour avoir une jolie peau qui ne vieillit pas, mais certainement pas quelque chose qu’on infligerait à une peau en souffrance.


Le nettoyant pour peau sèche est, pour moi, plus un nettoyant toutes peaux. C’est une base eau qui s’utilise sur peau humide, c’est crémeux et ça ne mousse pas. (Si, un peu, en essayant vraiment très fort, entre les doigts, on parvient à créer un peu de mousse comme il y a des tensioactifs, mais c’est aussi épuisant que d’essayer de faire monter des blancs d’œufs en neige juste avec les doigts donc on va dire que c’est non moussant. Et apportez-moi mon fouet !) Ce n’est pas le nettoyant le plus doux et le plus peau sèche de la marque (C’est le moment de placer mon Resist anti aging adoré !) mais il est super efficace pour faire la peau propre en un passage là ou un nettoyant plus doux pourrait en demander deux en cas de solaire traditionnel qui résiste à l’eau et aux frottements surmonté d’un fond de teint sans transfert. C’est probablement le nettoyant solaire que j’achèterais pour les vacances d’été. (À moins que je ne me sois remis au double nettoyage d’ici là ?)



La lotion gel apaisante hydrate avec de la glycérine et de l’acide hyaluronique. Rien que ça, je suis content. Il y a aussi des extraits de plante et des synthétiques pour adoucir, apaiser et nourrir un peu. (Acides gras et triglycérides.) C’est bien fichu et efficace. La texture est vraiment réussie : un gel, très semblable aux toners asiatiques qui pénètre vite et bien. Il y a un peu de silicones, je ne sais pas si c’est grâce à eux que la texture est aussi agréable, avec zéro effet collant, mais on peut en tous cas poursuivre directement sa routine. Objectivement, je préfère mettre des silicones un peu plus loin dans ma routine, mais dans une ligne pour peaux sensibles, ils sont totalement à leur places puisque très bien tolérés. On est sur un prix raisonnable pour un produit bien fichu, qui n’est pas juste hydratant, qui peut parfaitement remplacer mes toners asiatiques. Son rival dans la marque, c’est le Earth Sourced qui est plus anti-oxydant mais peut plus facilement irriter. J’aurais tendance à dire que pour une routine un peu complète, j’associe le toner d’une ligne à la crème de l’autre ou inversement, même si les standards Paula’s Choice font que la plupart des produits conviendront à la plupart des peaux sensibles…



La crème est une jolie surprise. Elle n’est pas hyper différente en termes d’actions et d’actif de la lotion, on notera juste la présence de béta glucane et de panthénol en plus. (Deux ingrédients que j’aime beaucoup parce que douceur et hydratation sont les mamelles de la métaphore pourrie mais surtout aident bien les peaux sensibles à être jolie.) Et le texture est … Géniale ! On est sur un soin ultra léger pour peau grasse mais confortable. Plus une crème gel qu’une crème, mais avec un effet de douceur un peu riche, une sensation soyeuse qui s’oublie tout de suite.



J’ai beaucoup aimé mon incursion dans la ligne Calm. Ça correspondait tout à fait à mon envie de douceur, mon envie de me faire plaisir avec des soins sans prise de tête du type « comment j’intègre ça à ma routine ? » Pour savoir si c’est pour vous ?


À priori, la réponse est oui, traité votre peau comme une peau sensible même si elle ne l’est pas ne pourra que lui faire du bien. Basiquement, c’est un ligne que je recommande :


-aux débutants. Pour quelqu’un qui ne sais pas de quoi il a besoin, qui n’a jamais pris soin de sa peau, ça permet d’hydrater et nourrir, d’exfolier un peu, de protéger du soleil, mais sans excès, de façon très basique et douce. Ça met la peau « à niveau » et ça pourra évoluer, se sophistiquer suivant les besoins qui subsisteront. (Nettoyer en douceur et hydrater suffisent parfois à régler certains problèmes.) Il suffira d’opter pour des crèmes ciblant des problèmes précis, ou d’ajouter des sérums spécifiques, bref de faire évoluer ça routine lentement mais surement en ayant de bon repères et une base de repli en cas de souci. (Je trouve que c’est une excellente idée cadeau, sans risque, mais efficace pour des jeunes gens qui découvrent le monde merveilleux du skincare.)



-à ceux qui ont envie d’un petit Ctrl-Alt-Delete comme c’était mon cas. Offrir un peu de repos à sa peau, faire une pause, voir où elle en est, ce n’est pas la pire des idée. Se poser, faire ce qu’il faut, prendre le temps de calmer le jeu et se poser des questions quant à ses vrais besoins et envies. Et puis redémarrer avec une routine « éditée » (le mot est à la mode « j’édite ma routine ») plus sensée et un peu allégée. Le trop est l’ennemi du bien. Notez que j’ai écrit « trop » pas « plus ! »


Commentaires

  1. Toujours un plaisir de vous lire. Je n'ai jamais essayé cette gamme, à part le nettoyant qui laisse réellement une impression de confort au niveau de la peau mais qui, pour des raisons de texture, ne figure pas parmi mes favoris (mais c'est très personnel). Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, mais je veux savoir pourquoi... Qu'est-ce qui n'allait pas dans la texture? (Je préfère le resist, donc je vois mais on est peut-être pas DU TOUT dérangé par les mêmes choses?)

      Supprimer

Publier un commentaire