antioxydants


Les antioxydants, c’est le truc qu’on recommande au gens de vingt ans en leur disant que ça leur fera une peau plus jeune et plus belle vingt ou trente ans plus tard. Le problème, c’est qu’à vingt ans, on n’est pas forcément très doué pour la prévention. (Aucune référence à l’actualité. Quoique.) Et franchement qui en voudra à la jeune fille en fleur de préféré un soin qui fait effet tout de suite sur ses petites imperfections. Genre le AHA qui va faire partir vite vite vite les petites cicatrices dues aux boutons par exemple… 

Vingt ou trente ans plus tard (Mon âge, quoi !), on se rend mieux compte que les antioxydants, c’est bon et bien. Pas parce que, le matin, notre miroir magique nous dit qu’on est le plus belle du royaume grâce à tous nos antioxydants des vingt dernières années. Ça, il n’en sait rien et nous non plus. Mais juste parce que à un certain âge, on voit beaucoup plus vite si un truc fonctionne ou pas. À vingt ans, on se démaquille en rentrant, on dors deux heures et on a le teint frais quoi qu’il arrive. à vingt ans, on a presque toujours l’air d’avoir vingt ans. À cinquante, on a une routine élaborée et on met trois semaine à se remettre d’une nuit d’insomnie. À cinquante ans, on est content de paraître quarante-huit ans les bons jours. Les mauvais, et ils sont nombreux, on a l’air d’être la momie de Ramsès II. Donc si un truc fait du bien ou pas, on s’en rend plus vite compte. Généralement quand on l’arrête et qu’on se dit qu’il nous manque quelque chose pour ressembler à un être humain. Et les antioxydants, c’est typiquement ça qui se passe. Avec, on a une peau plus douce et plus jolie et le teint plus frais, plus lumineux façon j’ai passé mon week-end à la campagne. (Par opposition à la réalité : je suis resté confiné dans mon appartement devant Netflix.) 


Comment ça marche ?

En gros et très résumé : les molécules d’oxygène perdent un électron. (c’est à ce moment-là qu’on les qualifie de radicaux libres.) C’est normal, ça arrive tout le temps. L’oxygène, c’est la vie, mais… Pour le récupérer elle vont aller piquer des électrons ailleurs. C’est le principe de l’oxydation. Donc nos cellule s’oxydent, déconnent et bossent moins bien. En principe, elles savent se défendre elle-même mais il y a la vieillesse, cette garce, qui n’aide pas. Et les agressions se multiplie grâce à la pollution, cette autre garce, le soleil (Quand je vous dit que les UV c’est le MAL!), etc. Donc nos cellules, elles ne suivent pas, elles se font dépasser par le nombre et s’abîment. Et les antioxydants viennent à la rescousse : ce sont des molécules prêtes à sacrifier des électrons pour neutraliser les radicaux libres. C’est beau quand même, ce sens du sacrifice ! Pourquoi personne n’a jamais écrit des poème en hommage aux antioxydants ? je suis choqué ! Que fait Mylène Farmer ?



Alors, il y a quantité d’antioxydants. Souvent, on loue la vitamine C comme le Saint Graal, mais ce n’est pas la seule vedette de la famille. Elle a de super effets, mais tout le monde ne la supporte pas et elle est très difficile à stabiliser. (D’ailleurs le principal problème des antioxydants, c’est qu’ils s’oxydent et ne servent plus à rien du coup !) De toute façon, une fois de plus, la réponse, ce n’est pas l’ingrédient unique. UN antioxydant, c’est bien. Mais un cocktail, c’est mieux. Oui, c’est pareil que la gnôle : on est plus vite bourré avec des cocktails (Personnellement, je préfère ceux dans lesquels il y a du Cointreau.) ; on est mieux antioxydé avec des cocktails. Il y a deux cocktails que j’aime vraiment bien :



Le premier, vous le connaissez, c’est le sérum Earth Sourced de Paula’s Choice. Il est hyper efficace rapidement. Avec ses extraits de baies (c’est la ligne « naturels » de la marque, j'en parle ICI), il donne un vrai coup de frais au teint. 

Sa texture est fabuleuse en été, elle est hyper fine, légère et liquide, on ne la sent pas sur la peau. Moins rapide qu’un sérum hyper concentré en vitamine C, je le reconnais, l’effet sur l’éclat se voit quand même très vite. En quelques jours on a meilleur mine. Sur le long terme la peau est vraiment plus belle, plus souple, plus douche, plus fraîche. Ma peau mixte l’adore en été quand j’ai envie de ne « rien » avoir sur la peau, que je ne supporte que des textures ultra légères qui s’oublient très vite. (Les peaux grasses devraient l’adorer.)Sinon, il est rose!(et non parfumé.)



L’autre coup de cœur dans la catégorie, c’est le sérum antioxydant de Jordan Samuel Skin. (Surprise, mes deux sérums antioxydant préféré sont dans mes marques préférée…) La formule est plus courte (en sachant que la brume et la crème de la marque contiennent aussi des antioxydants) mais avec de beaux extrait naturels pour ceux qui préfèrent ça et surtout la formule est un peu plus riche.

Sans être huileux, le sérum laisse une sensation un peu grasse à l’application qui pénètre très vite et s’oublie, en laissant un petit effet légèrement glowy. On est loin de la glass skin qui ne pardonne pas. Ça aide directement à donner un rendu lumineux de peau en bonne santé. Et au fil des utilisation, on peut voir que la peau va mieux. Il y a vraiment l’effet teint frais que j’adore. Donc celui-ci est plutôt pour les peaux normale à sèches, où pour les mois d’hiver et de mauvais temps ou on a besoin d’un peu plus de confort. (Pareil que les autres produits de la marque, je l’achète sur Cult Beauty.) Il est également non parfumé.


Quand les utiliser ? La peau étant plus agressée le jour, certains vous diront que c’est le moment ou il faut utiliser des antioxydant. En bon partisan du more is more, moi, c’est tout le temps. Parce que je ne pense tout simplement pas que la peau soit débarrasser des pollutions du jour dès que la nuit tombe. Les radicaux libres qui sont dans notre corps ne sont pas subitement neutraliser du coucher du soleil au moment ou le réveil sonnera. Oui, si vous choisissez de simplifier votre routine, c’est mieux en journée sous la crème solaire. Mais pourquoi simplifier et ne pas se faire du bien tout le temps ? 


Si vous êtes fans d’antioxydants, je veux TOUT savoir parce que j’adore ça ! (Au cas ou vous n’auriez pas déjà deviné.)  Ceux que vous avez testés, ceux à éviter, ceux que vous adorez…



Commentaires

  1. J'aime bien les antioxydants, ma peau aime bien la vitamine C. Enfin elle aime beaucoup l'Hydracid C20 de SVR, parce que miam miam la vitamine C associée à l'acide hyaluronique.
    Bon, silly me j'ai voulu essayé autre chose - le serum à la graine de persil d'Aesop - et ça marche moins bien. Zut parce que le flacon est énorme. Il est trop huileux à mon goût ce serum, et après 2 mois d'utilisation je ne vois rien sur ma peau. Là je le colle dans ma crème de jour pour l'automniser. Je me suis fait avoir par le fabuleux parfum subtil de lavande qui s'en dégage, ça par contre j'adore à chaque application.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huileux, c'est peut-être bien pour l'hiver?

      Le nombre de fois ou je me suis retrouvé avec un gros flacon à finir que je n'aimais pas trop... J'avoue que ça va parfois sur le corps. C'est pas forcément plus agréable ou efficace, mais ça part plus vite!

      Supprimer

Publier un commentaire