nettoyant au squalane

Les nettoyants-démaquillants, c’est probablement ce que je préfère explorer et découvrir. Parce que c’est indispensable, super efficace, que c’est l’une des clefs pour un teint frais et que ça ne coute pas forcément très cher même pour un truc « Deluxe édition » très sophistiqué. Et puis, on peut s’amuser, changer, adapter suivant les circonstances… Accumulation de crèmes solaires d’un soir d’été, ou trace de sleeping masque d’un matin d’hiver, on n’a pas besoin des mêmes choses et c’est la meilleur excuse au monde pour accumuler les produits et se faire plaisir. 

Quand j’ai testé le nettoyant au squalane de The Ordinary, j’étais un peu sceptique. À la fin du tube, je n’arrivais plus à me souvenir du pourquoi… Team blogueur en carton. Mais bon, remarquez que au moins je termine les produit avant d’en parler. C’est un baume nettoyant. Mais il a plus la forme crème riche que baume épais, il n’est pas trop épais, pas liquide, c’est une option à envisager pour ceux qui trouve que les huiles sont trop et les baumes pas assez, c’est un bon compromis entre les deux. Sans parfum, il s’étale sur le visage sec, se masse, s’émulsionne avec un peu d’eau et se rince. Objectivement, il se rince plutôt bien, mais ce n’est pas le plus performant. J’ai été habitué à l’huile Hada Labo ou Paula’s Choice qu’il suffit de passer sous l’eau pour qu’elles s’éliminent, ici, c’est un poil plus compliqué : il faut un peu frotter. À peine. Disons qu’on accompagne le nettoyant. Résultat, peau propre et nette. Personnellement, je fais un deuxième nettoyage avec une base eau parce que je suis maniaque et que j’aime ça, mais je pourrais tout-à-fait m’en passer un soir de paresse ou de peau irritée. Il contient du squalane, mais on est plus dans le nettoyant doux que dans le produit de soin.  Il semble plus adapté au peaux normales à sèches qu’aux peaux grasses, en tous cas en nettoyage simple, les peaux sensibles et réactives devraient adorer sa douceur et sa neutralité.

Efficace, pas parfumé et sans alcool, tout doux, il est un peu cher. Ce n’est pas monstrueux, mais The Ordinary nous a habitué à des prix plancher. Rien de choquant, le produit est plus complexe, plus élaboré, que l’habituel « un actif dans une solution » c’est normal qu’il coûte plus cher et rejoigne les prix habituel du marché pour ce genre de produit. Ce qui fait sa différence et fait que je l’aime beaucoup, c’est le packaging : un tube plat TRÈS pratique, pas encombrant et facile à transporter qui en fait un nettoyant nomade parfait ! 

(Ursus Geekus est très fan, ça fonctionne bien avec sa rosacée, je vous mets le lien vers son article ICI)

Commentaires

  1. Je l'ai pris en grand tube et je m'y retrouve davantage au niveau prix!
    Tu as tout dit, ce n'est peut être pas le démaquillant le plus mémorable du monde, mais ça fait le job. Et il n'est même pas désagréable 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait le job, bien, et je le trouve même agréable, pas trop riche ou collant pour ceux qui n'aiment pas la sensation moelleuse des baumes... Oui, il paraît qu'il y a des gens comme ça. Bref, on valide et on aime!

      Supprimer

Publier un commentaire