le blogueur du dimanche: Mission Aldéhydes

calandre, Paco Rabanne, vintage
madame, Rochas, vintage
Cette semaine, un peu chagrine, j’ai porté des aldéhydés fleuris en continu (avec juste un petit intermède en N°19) parce que c’est léger, lumineux et aérien. Des aldéhydés fleuris en version vintage uniquement, mais c'est un peu un hasard. Si on oublie les grands historiques, pas très aériens, et qu’on se concentre sur les années ’60-’70, une merveilleuse renaissance néoclassique, TRÈS moderne. Enfin, moderne dans le genre Claude Pompidou porte une lavallière pour aller à un vernissage d’art contemporain, ce qui est finalement plus moderne que d’aller assister à une rétrospective quelconque en portant le dernier soliflore de rose nichu à la mode aujourd’hui, non ?

Madame Rochas est le plus classique, le plus douairière, mais il est si moelleux et rose que je ne peux m’empêcher de l’aimer à la folie.  Calandre est en revanche beaucoup plus moderne, altier et aiguisé. Il est cinglant dans sa version vintage. J’hésite toujours entre lui et son cousin immédiat Rive Gauche, mais Calandre est absolument parfait au printemps, Rive Gauche est beaucoup plus adapté à l’automne, voilà une merveilleuse excuse pour posséder deux parfums plutôt qu’un seul, même s’ils sont très proches. (Et ce serait dommage d'oublier que c'était bien Paco Rabanne. AVANT!)

first, Van Cleef & Arpels, vintage
Et First… First est parfait, hautain, avec quand même un peu plus de richesse dans sa version vintage. Et la richesse, moi, j’aime bien, c’est confortable et très aimable. …) Et puis, j’avoue, j’aime bien quand ça brille aussi !La pauvreté, la sécheresse et le minimalisme, non merci ! La maigreur ne passera pas par moi. (Je m’en fous, j’ai des corsets et des guêpières qui me font une silhouette de rêve : l’Heure Bleue, Miss Dior, tout ça, tout ça

Ne trouvez-vous, vous aussi, pas que les aldéhydes sont merveilleux en cette saison, qui apporte de la lumière et du scintillement à chaque jour ? Qu’ils sont tellement jolis par ces températures fraîches? 

Commentaires

  1. Bonjour Dau,

    Je suis arrivée tard aux aldéhydes c'est il y a peu que j'ai commencé à les apprécier. De toutes les jus dont on fait mention dans ce billet celui qui me va mieux est sans aucun doute first. Je lui trouve une luminosité toute charmante.
    A très bientôt!
    Sara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sara,

      First est lumineux tout en étant riche, là ou les autres sont sot l'un, soit l'autre. Je trouve son équilibre particulièrement réussi. Oh, d'en parler, j'ai subitement envie d'aller le sniffer!

      à bientôt

      Dau

      Supprimer

Publier un commentaire