rétinol, les résultats...

la routine rétinol
skin soothing body treatment, 1% retinol treatment, Paula's Choice

Il est enfin temps de faire un point rétinol un peu sérieux. Après presque deux ans d’utilisation, d’ajustements (parce que j’ai commencé en douceur et que je n’ai pas pris de risque), je peux enfin avoir un avis sur l’actif. Pas pour autant une conclusion, rien n’est jamais définitif ici, ce serait beaucoup trop présomptueux pour moi.

Le souci avec le rétinol, c’est qu’il est parfois difficile à supporter. Plus un truc est actif plus il peut être irritant et le rétinol est ce qu’il peut y avoir de plus actif dans nos crèmes vendues sans ordonnance.  C’est de la vitamine A qui doit être convertie par la peau pour être efficace. Par chance, je supporte plutôt bien le rétinol. (Sauf celui de Drunk Elephant, parce qu’il est tout simplement mal fichu… je vous renvoie au billet ou j’en parlais.) Je supporte un dosage élevé sans souci, ou presque. Si je le supporte bien, ma sensibilité a augmenté et je tolère encore moins ce qui passait difficilement. Les AHA ne me causent aucun souci, mais la vitamine C est vraiment difficile à gérer maintenant. Clairement, il m’a fallut choisir et la vitamine C n’a pas gagné. Ce n’est pas une question de préférence ou d’efficacité mais de tolérance.  C’était difficile avant, ça l’est plus maintenant.

Mon rétinol préféré, c’est le traitement 1% de Paula’s Choice. C’est un soin complet qui ne mise pas juste sur le rétinol mais l’associe à d’autres actifs. Pas juste des hydratants et apaisant pour contrecarrer les effets négatifs du rétinol, mais des antioxydants et des dérivés de vitamine C (mais pas la forme la plus efficace/agressive) pour en faire un soin anti-âge complet. Parce que le rétinol ne fonctionne pas tout seul… Certes, il est actif, mais un seul actif ne fait pas tout. Personnellement, je reste convaincu que pour vieillir bien (ne pas vieillir, il ne faut pas rêver), il vaut mieux miser sur « nettoyer en douceur, hydrater, protéger des UV » avec régularité que chercher la molécule magique. Autre argument en faveur du 1% de Paula’s Choice : le packaging : opaque et en pompe. Oui, le packaging est important, ça vaut la peine de payer un peu plus : le rétinol s’oxyde et devient inefficace.  Payer moins cher n’est pas forcément une économie si vous vous retrouvez avec un truc qui ne sert plus à rien… (Le pot, c’est MAL !)

Maintenant, je le pose directement sur mon AHA 10% et je n’ai aucun souci. Contrairement à ce que j’entends souvent, le rétinol n’est pas un exfoliant. Le rétinol « force » les cellules à se multiplier plus rapidement, elle pousse donc les cellules mortes vers la sortie. (C’est ce qui fait que parfois on pèle au début de l’utilisation du rétinol.)  L’exfoliant dissout le ciment entre les cellules morte pour qu’elles se détachent. Il n’agit pas au même niveau et pas de la même façon. Je pense d’ailleurs que je n’ai pas pelé parce que j’exfoliais régulièrement. (Et parce que je n’ai jamais arrêté d’exfolier, juste diminuer la cadence.) Les deux ne sont pas incompatibles, ils sont même complémentaires. (Sauf problème d’irritation.)

Les résultats :

C’est ça qui nous intéresse, l’efficacité et ce qu’on peut espérer. Je suis venu au rétinol tard et je n’en ai pas eu besoin plus tôt. Le rétinol est actif sur les tâches et les dégâts dus au soleil. Je n’ai pas vraiment vu d’amélioration et je n’en espérais pas : je n’ai pas de tache et j’ai déjà limité les dégâts avec des indices UV au quotidien et des antioxydants de la vitamine C. Pareil quant à la taille des pores : niacinamide et AHA font que je n’ai pas des pores hyper visibles…  

La vraie différence, le changement constaté, c’est la texture de la peau, la « densité. » En gros, si c’était un lit, je dirais que j’ai changé de matelas et que j’en ai un plus ferme. Alors, entendons-nous bien, ça ne résous pas tous les problèmes : j’ai changé le matelas, je n’ai pas changé le sommier. Donc si mon sommier a des lattes cassées, ça reste une catastrophe. On parle de rétinol, pas d’un lifting. L’effet reste léger (et c’est après deux ans, je vous le rappelle) mais je sens une nette amélioration, la peau est plus épaisse en profondeur, plus élastique. C’est différent de l’effet repulpé d’une peau bien hydratée et c’est assez complémentaire. À mon âge (48 pour l’instant) on a besoin de toute l’aide qu’on peut recevoir pour ressembler à quelque chose.

Je le précise, mais la version corps du soin au rétinol de Paula’s Choice a vraiment fait du bien à mes vergetures, dues à la croissance, donc déjà très anciennes. Elles sont moins visibles, parce que la couleur de la peau est homogénéisée et surtout parce que le relief est nettement diminué. Donc j’aurais tendance à dire que, oui, le rétinol fait du bien pour les cicatrices d’acné en relief même sans avoir testé personnellement.

Je suis ravi des résultats. J’ai commencé tard, est-ce que j’aurais dû commencer plus tôt ? Non, je ne crois pas. J’ai fait de la prévention jeune, j’ai utilisé d’autres actifs au fur et à mesure : des antioxydants, de la vitamine C, des aha, l’acide hyaluronique, le niacinamide, des peptides, des actifs plus doux, plus faciles à supporter et efficaces aussi. Le rétinol vient en renfort pour un problème spécifique, la fermeté, et il fonctionne. Mais je ne suis pas d’accord avec ceux et celle qui le décrivent comme le graal de l’anti-âge, le « gold standard » des anglophones. Il n’y a pas un tel actif. Il y a des actifs efficaces pour des problèmes différents et spécifiques. Si vous la supporter mieux que le rétinol, foncez sur la vitamine C qui fonctionne très bien aussi. Si vous supportez les deux, jouez des deux. Osez tous les autres. Trouvez le cocktail qui vous convient. ET NE SORTEZ PAS SANS CREME SOLAIRE. (Enfin, ne restez pas non plus toute la journée chez vous sans crème solaire !)

Mention spéciale à la crème Clinical Céramides de Paula’s Choice.

C’est mon deuxième flacon. Et j’en parle ici parce qu’elle contient du rétinol. Le dosage est léger et oui, j’ose en rajouter une couche sur mon sérum. Je vous ai dit que je supportais bien. Elle contient des céramides comme le nom l’indique pour reconstituer la barrière cutanée, des hydratant, un peu de gras, mais fort peu, c’est un soin toute peau que je dois mettre par-dessus de l’huile en soirée et sous un solaire hydratant en hiver parce que ce serait trop léger. Je l’aime parce que c’est un vrai soin complet qui en plus contient de la vitamine C. Quatre formes. Donc beaucoup. Mais pas l’acide ascorbique qui est la forme que je supporte le moins. Et j’ai quand même des résultats, le teint vitamines C mais d’une façon plus simple à gérer avec en plus une petite dose (très petite) de rétinol. Donc j’ai un soin très complet. Qui n’est pas suffisant, seul, pour moi, mais qui peut être chouette cocktail pour les plus jeunes qui voudrait commencer quelque chose. C’est vendu comme soin de nuit, mais la texture qui peut presque faire sérum pour les peaux sèches/ mixtes passe très bien en journée sous protection UV.

Si vous utilisez aussi du rétinol, dites-moi lequel, si vous êtes contents, si vous voyez des résultats, comment vous gérer...(C'est passionannt! )



EDIT: je vous mets le lien vers le super article de BTY ALY sur le rétinol ICI, il est super complet et informatif.

Commentaires

  1. Bonjour,
    Pourquoi mettre de la creme solaire quand on reste chez soi ?
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que, à oins de vivre dans une cave, la lumière du jour éclaire nos intérieurs comme elle éclaire la rue et qu'on peux donc joyeusement subire les dégats des UV dans son salon.

      Supprimer
  2. Super article mais une rétrospective des produits que tu as utilisé sur ces 2 ans aurait aussi été chouette ! Par exemple par quel produit commencer quand on veut aussi y aller doucement comme toi? Je suis d'accord que la prévention vaut mieux que la réparation après avec le rétinol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ça,il suffit que cliquer sur le #rétinol en bas de l'articles et on retrouve tous les articles sur le sujet. Après je ne suis pas médecin, je ne peux pas vraiment donner de conseils, juste dire ce que moi j'ai fait... Commencer en douceur, pas tous les jours, pas à des concentrations élevée le premier jour, tester les combinaisons d'actifs qui fonctionnent ensemble sans irriter la peau... Mas ça reste très personnel: ce qu'on veut, notre type de peau, l'étendue des dégats, etc. Le seul vrai bon conseil que je peux donner parce qu'il est valable pour tous, c'est "douceur et filtres UV."


      Quant à citer des produits, ce n'est pas le plus important. J'essaye d'expliquer avec ce que j'ai essayé (c'est à dire pas tout) pourquoi j'ai choisi ça, ce qui me paraissait intéressant, etc. Le même raisonnement peut s'appliquer à dautres produits même si je ne les ai pas testé en fonction des attentes et des désirs de chacun qui ne sont pas les miens.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    J'en suis à mon 2ème hiver (car je ne l'utilise pas l'été) d'usage de la crème Effederm (vitamine A).
    Or je n'ai pas l'impression de changement sur ma peau... (mais peut-être serait ce pire sans ...).
    Est-ce normal à ton avis ?
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, je ne saurais pas dire. Il faudrait voir avec le dermatologue qui l'a prescrite peut-être? Moi, après deux ans et juste du rétinol, mais le résultat est vraiment léger comme je l'ai dit. En toucha,nt la peau, j'ai l'impression de percevoir plus de densité mais ce n'est pas non plus spectaculaire. Oui, peut-être que ce serait pire sans... Ou que la marge de progression est très faible à cause d'une peau plutôt en bon état, ce qui ne serait pas une trop mauvaise nouvelle?

      Supprimer
  4. J'ai essayé le rétinol avec l'ampoule SVR 0,3% vitamine A, pure retinol sur ma peau mixte de jeune quadragénaire.
    ça pique un peu et surtout, pour compenser l'irritation, j'ai utilisé une crème hydratante riche (lala retro whipped crean de Drunk elephant).
    Résultat une peau irritée et qui réagit par des boutons!
    J'ai tout rangé dans le placard et je suis revenue aux AHA/BHA et à la centella asiatica.
    Je supporte bien mieux la vitamine C à 20%...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben voilà, chacun son camps et laissons la peau décider... La bonne nouvelle, c'est qu'on peut tous avoir une jolie peau! Moi, j'avoue que la centella ne me fait ni chaud ni froid. Ma peau n'est pas plus moche, mais elle semble ne pas réagir avec une indifférence de chat snob qui fait semblant de ne pas savoir qu'on crie son nom.

      Supprimer
  5. Jai lu l'article de Bonnie et le tien à la suite et je suis de plus en plus tentée par cet actif. Mais la vitamine C aussi me fait de l'œil ! Et les niacinamides, et... Bref pas facile de choisir et j'ai encore une routine assez courte pour l'instant. Mais cela vient éclairer mes réflexions. Merci Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le niacinamide, c'est assez facile à supporter... Vitamine C et rétinol, c'est plus compliqué et il faut vraiment commencer en douceur. Et puis c'est la peau qui décide si elle accepte ou pas. Moi, à mon grand regret, je dois vraiment cesser la vitamine C, je me porte bien mieux sans, je pourrais presque croire que j'ai une peau pas sensible, pas réactive. Mais bref... Chacun sa croix!

      Supprimer

Publier un commentaire