Goutal Paris

De  temps en temps pourquoi ne pas râler tous ensemble ? Enfin, peut-être juste moi dans mon coin, mais pas cette fois-ci. En fait, je suis pratiquement sans opinion sur le sujet bien que je passe mon temps à déplorer la reprise de la maison d’Annick Goutal par Amore Pacific. C’est au point que je ne porte même plus mes Goutal d’avant la reprise tellement la maison ne m’inspire plus, tellement je n’ai plus envie d’en parler et d’y penser parce que c’est déprimant.

Sauf que, rien à faire, j’ai des échos directs et j’entends beaucoup de plaintes par rapport aux nouvelles formules, plus chère. Concernant Petite Chérie, on me dit que ça ne tient plus à un point honteux alors que c’était tout à fait satisfaisant jusqu’ici. On hurle à l'arnaque et qu'on ira plus chez Goutal. Et on m’a aussi murmuré dans l’oreille que Sable dans sa nouvelle version eau de parfum dans son moche de flacon était considérablement dilué, au point d’en devenir méconnaissable, tant Sables était un parfum qui dévastait tout sur son passage. Je n’ai pas expérimenté personnellement, mais éclairez ma lanterne, si vous voulez bien. Et on pourra peut-être pleurer un peu ensemble aussi…

(Bien sûr, je précise que ce billet n’est pas publié dans le cadre d’un partenariat avec Goutal Paris. Vous vous en doutiez ? #ironie)

Commentaires

  1. Mon cher Dau,
    cette fois je vais râler aussi. J'ai découvert Mandragore Pourpre il y a relativement peu de temps, je connaissais avant mais je prêtais peu d'attention.
    Avant la vente-achat d'Annick Goutal j'avais eu vent (heureusement) de ce qui allait se passer et j'avais prévu des réserves. Ce qui veut dire que je vais pas acheter Mandragore Pourpre Eau de Parfum et cela pour deux raisons bien claires:
    - Tout d'abord parce que je n'aime pas que l'on se paie ma tête, le prix a augmenté de 50% à peu près par rapport au prix des flacons carrés (de 106€ à 150€).
    - Mandragore Pourpre est devenue une eau de parfum ce qui est faux, c'est à dire, Goutal Paris a décidé de l'appeler eau de parfum mais la tenue est la même ou pire, l'odeur est le même... et ainsi de suite. Si je devais payer 50 euros un flacon j'aimerais bien le choisir moi-même.
    - Je n'ai pas envie de parler des références qui ont disparu, comme Mandragore dont je possède un flacon vintage, comme l'Eau de Camille, si délicate, si verte.
    En ce moment je ne porte pas de Goutal, il faudra attendre que je me calme, mais ce qui est clair est que je ne vais plus acheter (sauf des vintages chez Notino ou autres vendeurs online) et ce n'est pas seulement une question de prix.
    A très bientôt!
    Sara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très chère Sara
      J'avais oublier de mentionner ce détail/scandal du prix qui est une honte finie. Vendre pareil (enfin, moins bien!) plus cher parce que... Je ne vois qu'une réponse: on nous prends pour des cons.
      Pour le coup des eaux de parfums qui sentent moins que les eaux de toilette, ils font ça avec plusieurs références.Probablement parce que... (Même explication qu'au point précédent.)
      Boudons ensemble et ne portons pas ensemble, hélas. Le temps de nous calmer. (et de passer à autre chose!)
      à bientôt

      Dau

      Supprimer
  2. Bonjour
    Je partage ton avis concernant cette maison ! D'une part les prix ont augmenté honteusement et j'ai pas envie d'être pris pour une vache à lait et, pire encore, les dernières reformulations ont totalement dénaturé les parfums. Tu parles de Sables, ce jus est devenu sans intérêt alors que c'était jusqu'ici un perfum que j'adorais !
    En tout cas sauf à trouver des vintages c'est une boutique devenue infréquentable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Une boutique infréquentable de plus, hélas! Il nous en reste de moins en moins...

      Supprimer
  3. Et bien moi j'ai testé Matin d'orage eau de toilette dans la nouvelle bouteille toute moche. Je me "suis fait avoir" car je croyais acheter l'ancienne bouteille, c'était celle qui était en photo sur un des sites sur lesquels j'ai l'habitude d'aller. Et comme en plus c'etaient les anciens tarifs, j'y suis allée confiante. Matin d'orage, surtout en version eau de toilette. n'a jamais été d'un sillage monstre mais il diffusait quand même autour de soi. C'est un des parfums qui m'a valu le plus de compliments. Maintenant le gardenia s'est transformé en pétard mouillé. Complètement inexistant au bout d'une heure. Vous ajoutez à cela la disparition de Mon parfum chéri, L'eau du ciel, Passion, Ce soir ou jamais, Ninfeo mio... Pour moi, cette maison n'existe plus. Je suis triste pour Yannick. Je serai curieuse de connaître les retombées de ce jeu de massacre. Je serai vraiment surprise qu'ils aient gagné des parts de marché : les anciens clients fidèles, d'après ce que je constate autour de moi, ont déserté et se ruent sur les stocks des anciennes bouteilles. Et la nouvelle image de la marque me paraît beaucoup trop floue pour attirer de nouveaux clients...

    RépondreSupprimer
  4. Autant pour moi, j'ai vu que Passion et ce soir ou jamais était revenu sur le site Goutal Paris...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui est des nouvelles clientes, je crois qu'ils visent le public des non-perfumistas, amateur de chaine beauté sur youtube ou les parfum est décrit plus que sommairement (ça sent trop trop bon, mais le parfum, c'est personnel, allez sentir en boutique mais vus allez aimer et le flacon est sublime)à des gens qui achètent des univers instagramables mais pas des odeurs. Effectivement, l'image de la marque ne suit pas. Plutôt que de voir ça, j'aimerais mieux qu'on arrête tout, ce serait moins pénible que cette longue et vilaine agonie.

      Oui, le drame, ce ne sont pas tant les horribles nouveautés du genre tenue de soirée dont on sait que c'est non, mais les références connues et modifiée à notre insu qu'on nous vend l'air de rien. Peut-être même en étant prêt à nous jurer que c'est juste le flacon et que notre nez est pourri. MAIS NON! Bref, on nous prend pour des cons.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire