bondage

"On va t'attacher sur le lit, pas de pitié!" et j'entendit le bruit du claquement d'un martinet, probablement aiguisé de clous car il fut suivi de cris de douleurs.

Marcel Proust, à la recherche du temps perdu, le temps retrouvé, 1927.
Aux antipodes de la Pop Princess ou de la Queen Bee, il y a Rammstein. Quand le groupe sort un parfum, forcément, on s’interroge parce que, à priori, on ne l’avait pas vu venir. (Et je vous préviens directement, ne comptez pas sur moi pour une analyse musicale pointue. Le nez, ça va encore, mais je n’ai absolument pas d’oreille.) On s’interroge et on suppute sur la portabilité et la désirabilité de l’objet…


Une note aigüe et métallique se transforme en une forme blanche, irisée puis poudrée, qui enveloppe le parfum de bout en bout, c’est assez froid et évoque un milieu stérile. Apparaît petit à petit une note de cuir, un peu plastique, un peu grasse, qui apporte un peu de saleté au parfum et le charpente. La première chose qui me soit venue à l’esprit en sentant Kokain, c’est une séance de bondage SM dans une clinique de la banlieue de Hambourg. C’est intriguant et dérangeant. Pour un parfum de célébrité, on s’étonne de se trouver plus proche de la galerie d’art Comme Des Garçon que de la dernière daube à la mode. C’est très portable en plus. Parfait pour le bureau ou la note synthétique et stérile passe très bien.
Ce n’est pas mon genre (dans le fond, je resterai toute ma vie une petite bourgeoise) mais c’est un parfum qui se démarque, l’une des rares nouveautés qui me donne envie d’écrire un billet parfum, de dire du bien d’une sortie récente, à vrai dire, l’une des rares nouveautés qui semble un peu nouvelle. Rien que pour ça, j’ai envie d’applaudir et j’ attends la suite !


Kokain, Alexandre Illan pour Rammstein, 2019.

Commentaires

  1. Bonjour.
    Une nouveauté qui présente un intérêt ? Diantre ! C'est pas tout les jours !
    Hélas pour nous il sera difficile de le tester dans nos provinces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est disponible sur internet et fort peu cher... Sinon, je ne l'aurais pas testé non plus! Mais, oui, ça a le grand mérite d'être une peu différent. OUF!

      Supprimer
  2. Je note juste que la bourgeoise possède des menottes... ;) Pas si bourgeoise que ça !!!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire