lundi lecture au travail

J’aime bien les coffee table book. Ces livres d’images pour adulte qu’on laisse traîner sur la table basse du salon, qu’on regarde de temps en temps parce qu’ils nous distraient, nous inspire. Comme il n’y a pas que le glamour hollywoodien et les robe de Saint Laurent, je regarde aussi les travaux de photographes ayant montré le monde du travail, la pauvreté dans la première moitié du XXème siècle. Je trouve ces images belles, parfois terriblement dures, émouvantes, toujours très dignes et très inspirantes. C’est aux antipodes de mon univers habituel, quoique, dans le fond, peut-être pas tant que ça puisque ça fait également référence à un monde passé, disparu. 

Et d’un point de vue vestimentaire, j’adore le vêtement utilitaire de cette période, c’est l’une de mes obsession mode. (Passion bleu de travail.) Et, oui, sinon, l’aspect documents historiques m’intéresse aussi. Mais moins. Beaucoup moins.

De toute façon, cette collection de livres Taschen à 15€ contient des indispensables, façon cabinet de curiosité. (On a tous besson de jolis livres à regarder pour s’aérer l’esprit.) 

New Deal photography. USA 1935-1943.
Lewis W. Hine. America at Work
Dans la collection Bibliotheca Universalis, Taschen

Commentaires

  1. Je suis totalement pour les uniformes au travail ou ailleurs. Et puis le bleu (encore une obsession chez moi) c'est toujours parfait, surtout accompagné de gros biceps sous un marcel en tricot 😍. Bonne soirée, merci pour ce partage, j'adore Taschen également 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les uniformes... Et le bleu <3 Curieusement, je pense assez peu au corps qu'il y a dessous comme si le vêtement le faisait disparaître parce qu'il est question d'autre chose, d'une fonction. D'un statut aussi mais dans une moindre mesure.(Le vêtement de travail est d'abord fonctionnel pour moi.)

      Taschen, impossible de ne pas aimer, de ne pas avoir envie. C'est must-have, on en a tous chez nous. (Et on en redemande!)Le papier à encore de beaux jours devant lui. N'en déplaise à pinterest ;-)

      Supprimer

Publier un commentaire