retourner dormir

"On avait toujours le vent avec soi du côté de Méséglise."

Marcel Proust, à la recherche du temps perdu, du côté de chez Swann, 1913.
a scent, Issey Miyake

A scent d’Issey Miyake fut un échec complet. Pas au point de vue artistique, mais au point de vue commercial. Nous avons voulu y croire et nous avons été bien déçu : a scent n’a pas rencontré son public, aucun public, il a été balayé par la vague gourmande comme s’il n’était rien.

La proposition était belle, faussement simple : des notes vertes et florales sur un fond chypré musqué tellement transparent qu’il semble absent. Le galbanum est lumineux, la jacinthe épurée en cinglante s’adoucit et se poétise, semblant bien, effectivement une odeur portée par le vent qui nous arrive de loin, de très loin. Curieusement, alors qu’il est bel et bien présent, a scent m’a toujours évoqué l’absence, la distance qu’il y a entre nous et ce que nous sentons, ce souffle d’air qui porte la senteur plus que la senteur elle-même.

Vert, il l’est certainement, un vert légèrement bleuté, dont je ne sais dire s’il est frais ou froid, un vert qui rappelait les grands anciens, de Vent Vert à Cristalle, en les projetant dans le futur, en les épurant. J’avais aimé être moderne. (Oui, c’est moi qui dit ça !) Après sa discontinuation, je le retrouve avec plaisir grâce au miracle des stocks à écouler à vil prix sur internet. J’aime me réfugier dans sa pureté un peu stérile, son absence d’humanité qui porte à la méditation. A vrai dire, je ne jurerais pas qu’il me manque pour lui-même, peut-être est-ce tout simplement parce qu’il représentait encore une famille en voie d’extinction, une espèce sous-représentée, dont il ne restera bientôt plus que des souvenir. L’offre se rétrécit toujours un peu plus alors que le nombre de lancement et de marques se multiplie sans cesse. Moins de choix et des choses moins jolies.

Je crois que je vais remettre un peu de a scent et retourner dormir.

A scent, Daphné Bugey pour Issey Miyake, 2009.

Commentaires

  1. Bonjour. Et voilà ça recommence !..... Tu me donnes encore envie de découvrir !
    Effectivement j'ai vu que ce parfum était encore à vendre pour une somme dérisoire ... Vais je y résister ?
    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Je ne saurais conseiller, il est parfois vu comme difficile parce que un peu à contre-courant des modes, mais je sais que ça ne te fait pas peur... En tous cas, en cas de craquage, je veux tout savoir!

      à bientôt

      Dau

      Supprimer

Publier un commentaire